Actualidades/En français

A la découverte d’Osiris

Jusqu’au 31 Janvier 2016, l’Institut du Monde Arabe invite à découvrir les ‘mystères engloutis d’Egypte’ à l’occasion d’une exposition exclusive

 

Depuis près de 25 ans, Franck Goddio et son équipe explorent les endroits submergés du littoral égyptien dans l’espoir d’y découvrir de nombreux vestiges oubliés. Si l’exposition ressemble énormément aux Trésors engloutis d’Egypte dévoilés aux Grand Palais en 2006 (certaines pièces ont d’ailleurs été exposées de nouveau), celle-ci s’axe sur le culte d’Osiris dans la région de Canope.

Même si le dieu est l’un des plus populaires de la culture égyptienne, les recherches ont prouvé que le culte qui lui est voué dans la région de l’ancienne Thonis était plus qu’omniprésent. Par exemple, les chercheurs ont exhumé plusieurs barques votives, ce qui est une véritable première dans le monde.

Une série de louches en bronze, jadis utilisées pour façonner les effigies du dieu, sont également exposées au public. Cette exposition met en avant des rituels sacrés jusqu’alors inconnus. On sait désormais que plusieurs processions en l’honneur d’Osiris reliaient régulièrement Thonis à la cité de Canope.

osiris
Majestueusement mise en valeur par des jeux d’ombres et lumières, cette figurine en or et bronze du dieu égyptien a été retrouvée non loin de l’actuelle Alexandrie . © Giroux Pauline

Osiris est donc mis à l’honneur : statuettes, stèles, bijoux… Les collections sont en partie uniques : les pièces proviennent du musée du Caire ou d’Alexandrie et permettent aux visiteurs d’avoir un nouveau regard sur l’Egyptologie. Nous sommes bien loin de l’exposition « exclusive » du Musée Jacquemart-André en 2012 qui a tout de même eu l’audace de se servir à 80% des collections du Louvre ! C’est une vision modernisée et sans précédent de la culture égyptienne qui nous est proposée.

L’exposition présente également une nouveauté majeure. Toutes les fouilles s’organisent autour d’une découverte très attendue des mordus d’Egyptologie : la cité grecque d’Héracléion est la Thonis des Egyptiens.

Seul l’égyptologue Jean Yoyotte avait auparavant formulé cette hypothèse qui s’avère être aujourd’hui une réalité. Cette trouvaille est une grande avancée car elle explique en partie la richesse portuaire de la cité ; véritable carrefour commercial avec les Grecs à l’époque Ptolémaïque. Ces pièces venues d’Egypte sont mises en scène par une scénographie intéressante, mêlant ludisme et mystère.

 

IMG_5385

Des rites jusqu’alors inconnus on été dévoilés au grand public comme cette amulette en or qui devait orner les simulacres végétaux de momies osiriennes. © Giroux Pauline

 

La visite se passe dans une douce pénombre où seuls les objets sont illuminés. On se retrouve finalement dans les obscurs fonds marins, nageant au gré des courants à la recherche d’Osiris et des cités perdues. Les audioguides ont des avantages.

La vidéo d’introduction par Franck Goddio nous donne l’impression d’être, pendant un court instant, un véritable privilégié. C’est une mise en bouche qui permet aux visiteurs de se sentir concernés. L’audio-guide permet aussi l’accès à une petite encyclopédie.

Ainsi, les étourdis n’ont plus besoin de revenir sur leurs pas pour savoir qui est Hathor ou qui est Hâpy. Un simple clic suffit.

Cette scénographie ludique permet au spectateur de visionner plusieurs vidéos des recherches sous-marines. Des hologrammes projettent des hiéroglyphes sur les murs (faisant ainsi le bonheur des enfants). Les explications sont régulières et bien vulgarisées pour que les amateurs et confirmés y trouvent leur compte.

La visite s’inscrit sur la lignée d’un voyage pédagogique. Une exposition inédite et exceptionnelle qui garantit un dépaysement total.

 

A lire : Osiris, Mystères engloutis d’Egypte, Archéologia, hors série N°18, septembre 2015.

A voir: La vidéo de présentation de Télérama

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s